L'inclusion VS ses limites

inclusion
tolérance

#1

Depuis quelques temps, je me questionne sur ma capacité à être inclusif : est-ce qu’il peut m’arriver d’être discriminant ? Est-ce que je peux être encore plus inclusif ? …

On dit souvent :

La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres.

Il me semble que cette limite est très subjective et propre à chacun. L’inclusion aurait tendance à pousser cette limite et faire en sorte que chacun accepte plus de choses.

Mais, il y a des choses que j’ai du mal à tolérer. Comment savoir si je dois un faire un effort pour les accepter, ou si je peux raisonnablement considérer que c’est hors de mes limites ?

D’un coté, ça me parait beaucoup trop facile de ne jamais changer ses limites (et ça ne va pas faire progresser la tolérance/inclusion…). Mais de l’autre, ça me parait complique de presque tout accepter et de faire un travail sur soi pour le gérer.

Qu’en pensez-vous ?


#2

Salut,

je viens d’arriver sur ce forum, ce sujet m’intéresse beaucoup.
je suis (le plus possible) féministe.
j’essaie d’être inclusif dans ma façon de parler ou d’écrire (dire à chaque fois “un homme ou une femme” par exemple, même si c’est un peu foireux comme exemple).
sauf que depuis peu, pour inclure il faut détailler les personnes concernées, c’est à dire que “entreprise embauche commercial.e H/F” ne suffit plus car c’est à l’encontre des non-binaires;

comment faire ?

Inclure veut il dire “faire remarquer ce qui distingue” ou “trouver ce qui est commun” ?

Pareil, je dois reconnaitre que les entreprises, évènements etc réservés aux femmes me semblent plus concourir à la discrimination qu’à la rejeter.

Je ne sais sincèrement pas quoi penser.


#3

Un bon début, Camille, pour sortir de ses limites, c’est d’accueillir, sans jugement, ce qui ne t’es pas usuel. Ensuite tu pourras peut-être l’accepter et encore, tu peux accueillir un fait ou une chose, sans pour autant devoir l’accepter.


#4

C’est très difficile (et très long) d’aborder l’aspect philosophique : https://en.wikipedia.org/wiki/Paradox_of_tolerance
mais c’est déjà intéressant de voir un peu des causes de discriminations même involontaires : https://en.wikipedia.org/wiki/Ingroups_and_outgroups

On peut déjà beaucoup apprendre avec des exemples simples de bourdes http://assigneegarcon.tumblr.com/
et des actions simples pour être de meilleur-e-s allié-e-s https://maleallies.com/ et @betterallies

Je ne parviens pas à retrouver la source, mais il y a beaucoup à tirer de toutes les croyances “tout ou rien” ou “si vous n’êtes pas avec nous, vous êtes contre nous” : pratiquer une telle intolérance assure que la croyance/pratique se diffuse, parce que les gens tolérants l’acceptent et les intolérants l’exigent (oui, ça peut s’évaluer en termes de théorie des jeux).

Il faut pouvoir “retourner” cette règle, ainsi en gestion de communauté on finit par avoir le paradoxal “nous tolérons tout sauf l’intolérance”, cf la plupart des Code of Conducts que l’on a vu fleurir partout dans la tech :slight_smile:


Proposé par Camille Roux