Pourquoi est-il difficile de changer ?

A votre avis : Pourquoi est-il difficile de changer ?

  1. l’égo : Nous venons tous avec notre “narrative” (terme anglais) où nous sommes les héros de l’histoire. Changer signifie qu’on avait tort et attaque l’égo.
    Pour retourner le problème on peut se croire “au dessus des autres” car on serait plus intelligent et flexible. Ça n’est pas toujours souhaitable si on souhaite rester amical et fréquentable :slight_smile:

  2. la satisfaction : On n’a aucune motivation pour changer si on est satisfait. Le changement ne peut venir que d’une insatisfaction. Or être toujours insatisfait sape le moral. Se remettre toujours en question est épuisant aussi. Il faut trouver le juste équilibre entre “je devrais m’améliorer” et “je suis content de moi”. C’est difficile également.
    Pour retourner le problème on peut simplement tenter d’ajouter une routine de “rétrospective” comme le font certains praticiens Agile : je réserve du temps pour m’analyser, je réserve du temps pour me documenter, je réserve du temps pour changer.
    On n’a pas d’a priori sur ce qui va changer mais on s’ouvre aux idées et pratiques.

  3. les habitudes : Ton environnement (éducation, cercles sociaux, lieu d’habitation, goûts, hobbies) t’a posé de nombreuses habitudes (ex : homéopathie omniprésente et facilité à produire des déchets).
    Lutter contre ces habitudes est déjà difficile, mais pour que ça tienne il faut carrément de les remplacer (ex : ne plus acheter de bonbons, ranger les chips plus loin du canapé, mettre le sac de sport plus proche de la porte d’entrée) donc un effort conscient de documentation et parfois des dépenses.
    Sans compter que ce qui est habituel devient invisible. On a toujours fait comme ça et on ne voit pas comment ça pourrait être autrement. Ça devient doublement difficile.

  4. les boucles de rétroaction et la résistance au changement : les trois précédents points s’appliquent à ton cercle social. Tu souhaites changer tes habitudes de rangement et consommation ? Tu vas sûrement devoir expliquer cela, voire changer le comportement de tes proches (parents, conjoints, enfants, amis, collègues…). La difficulté est alors exponentielle.

Voilà, c’est ce que j’imagine pour le moment. Bon courage :slight_smile:

2 J'aimes

Je pense que ça peut être difficile de changer dans le sens où cela demande à se remettre en question, changer les habitudes dans lesquelles on se sent rassuré. De plus tout changement n’est pas forcément bénéfique alors on peut appréhender une régression au lieu d’une évolution. Je dis pas qu’il ne faut pas changer, tout le long de notre vie cela arrivé, c’est un peu quitte ou double

1 J'aime
Proposé par Camille Roux