#2 J’évite les expressions “liste banche”, “liste noire”, “maître/esclave”…


#1

Je fais de plus en plus attention à la façon dont je m’exprime. J’évite au maximum les termes/expressions d’origine racistes, sexistes… J’ai également entrepris de faire toute ma communication publique en écriture inclusive par exemple.


L'article complet est disponible sur le blog : https://www.noschangements.fr/posts/2-liste-blanche-liste-noire-maitre-esclave/

#2

Un jour dans une boulangerie, un client voulant un gâteau a dit à la boulangère “je voudrais une tête de nègre s’il vous plaît”, cette dernière lui a dit qu’on appelait plus ces gâteaux ainsi mais une boule choco. Le monsieur a répondu “roh ça va, ce n’est qu’un nom de dessert”. J’étais assez étonnée par la réaction de cet homme car je trouve qu’aujourd’hui c’est le genre de mot qui ne devrait plus être considéré comme normal étant d’origine raciste. Du coup je trouve cet initiative très bien !


Je vais éviter les termes "Blacklist", "Whitelist", "Maître/Esclave" (très courants en informatique)
#3

Remarque très intéressante de la part de cet utilisateur de twitter, c’est une chose très positive d’amener ce changement et de le réaliser :slight_smile: bravo à toi !
Le langage a un pouvoir sur les gens et dans les mentalités, il est important d’en avoir conscience !


#4

J’ai ajouté à ma liste aussi le concept de “Headless” à remplacer par “Decoupled” plutôt car certaines personnes de la communauté Drupal ont soulevé le fait qu’ielles vivaient dans des pays où la décapitation était encore une chose en vigueur (pour les exécutions publiques ou du fait du terrorisme) et que ça les gênait.


#5

Je me permets d’ajouter un commentaire intéressant partagé sur Twitter :


#6

On le fait beaucoup chez nous aussi, même si on n’a pas de contact régulier avec des allemands, ça fait bizarre de dire ça au boulot :slight_smile:
En pratique ça nous a aidés de changer de termes, aucun projet n’est “final” : on va dire V1, V2, V3 ou preprod / staging / prod. Idéalement on va dire “la v1 en prod, la v2 en staging, la v3 en dev” et très franchement, ça évite de mal se comprendre.

Idem pour “la liste blanche/noire”, finalement c’est vraiment plus clair quand on prend l’habitude de dire “les mails dans la liste de diffusion” ou “tous les utilisateurs sauf les admins”. Bien sûr un framework comme Rails doit lister des fonctions génériques (filter/select ou reject) mais dès qu’on parle métier, il faut utiliser… les mots du métier.


#7

Je trouve intéressant le point de vue (contraire) de cet article, pour une fois c’est argumenté intelligemment, et je dois dire que je trouve que ça se tient bien.


#8

C’est “marrant” mais je ne lis ce point de vue que chez des Blancs. Bizarrement, tous* les Noirs sont offensés lorsque l’on assimile l’esclavage à des choses qui en diluent la gravité («holala c’est juste une base de données»). Alors oui on peut toujours offenser quelqu’un par des termes qui ont l’air neutres, et on peut toujours s’en excuser et changer. Personnellement quand je lis un texte qui commence à parler de “bienpensance”, de “politiquement correct” et qui balance du “on peut plus rien dire” lorsqu’il est question d’oppressions systémiques et de crimes contre l’humanité, je ne peux pas donner plus de crédibilité à l’auteur que ce que je donne aux militants de l’extrême droite. La seule différence pour moi c’est que je serais prêt à tenter un peu de pédagogie avec le premier, pas avec le second.

(*) façon très courte de dire “une immense majorité”


Proposé par Camille Roux